Leur longueur totale varie entre 20 et 30 centimètres. Ils ont la tête très développée, les pattes et les oreilles assez courtes et la queue réduite. Leurs ongles sont courts.


Les molaires sont sans racine et, curieusement, à croissance continue. Elles sont placées de façon à converger antérieurement.
Les membres antérieurs ont quatre doigts alors que les membres postérieurs en ont cinq.
Cette famille compte quatre variétés: Le cobaye sauvage, le cobaye domestique, le cobaye de Andes et le cobaye des roches.

Le cobaye des Andes

Le cobaye des Andes, dont le nom scientifique est Cavia tschudii, mesure 25 centimètres de long, et son poil, ras, est marron foncé. Il vient du sud du Chili central et il vit dans les Andes à une altitude de 4 200 mètres environ. Il se distingue de cette façon des autres races qui vivent, elles, en plaine.
Ils vivent par groupe de 5 à 10 animaux, dans des souterrains qu’ils ont eux-mêmes creusés. Ils vivent la nuit et se rapprochent des pâturages par des sentiers qui partent de leur cache jusqu’à une végétation plus dense. Leur nourriture est exclusivement végétarienne; elle est composée d’herbes,
de petites baies et de racines.
Les amours et les naissances ont lieu toute l’année, et la gestation dure de 60 à 70 jours. La portée est de un à quatre petits qui naissent parfaitement constitués et peuvent même courir quelques heures après la naissance. La mère les allaite pendant 20 jours environ. Ils atteignent leur maturité sexuelle entre le 55e et le 70e jour.

Le cobaye des Roches

Le cobaye des Roches, dont le nom scientifique est Kerodon rupestris, pèse entre 900 grammes et un kilo. Il est brun avec des reflets gris. Son pelage est ras et son corps, mince. Ses membres sont larges et courts et les doigts de ses pattes postérieures ont des coussinets plantaires très épais.
Son territoire est aride et rocailleux. Sa maison est construite sous les roches ou sous la terre. Très habile grimpeur il est aussi excellent sauteur, pouvant même franchir des murs. C’est au crépuscule ou la nuit qu’il sort chercher sa nourriture. Il pourrait vivre en captivité mais sa facilité à grimper et à sauter peuvent être des arguments contre la possession d’un tel petit rongeur.

Le cobaye domestique et le cobaye sauvage

Le nom scientifique du cobaye domestique est Cavia porcellus et celui du cobaye sauvage est Cavia aperae. Le cobaye sauvage réside dans les régions du Paraguay et du Brésil, et le cobaye domestique descend en ligne directe de celui-ci.
Le cobaye domestique est un petit animal pacifique mais dont l’intelligence n’est pas très vive. Sa domestication n’est pas difficile et il se laisse caresser. Son poil est long ou ras, uni ou tacheté. On le trouve dans tous les magasins spécialisés du monde. Si on le compare au cobaye sauvage, il a un corps plus massif et une tête plus ronde.
Le cobaye sauvage est de couleur marron et son poil est court, lisse et curieusement adhérent au corps. Le cobaye domestique, bien au contraire, a le poil ras et sa couleur varie. Sa fourrure peut être blanche, grise, noire, orange, tachetée et même de trois couleurs à la fois. Ses yeux sont rouges ou noirs. Son poil peut être hirsute ou lisse. Chez les petits rongeurs à poil long que l’on nomme également angoras, le poil peut être d’une longueur appréciable.
À cause du genre d’alimentation et du style de vie différents, les organes du cobaye domestique sont différents de ceux du cobaye sauvage. Les cobayes sauvages ne mangeant que peu de nourriture riche en cellulose et ne buvant que peu de liquide, ont l’estomac réduit; leur intestin grêle est court et leur caecum très développé; ils rejettent une plus grande quantité d’excréments.
Les cobayes domestiques, se nourrissant d’aliments riches et nutritifs et buvant beaucoup d’eau, ont un estomac bien plus développé, un intestin grêle plus long et un caecum plus court.

Les dolichotis

La taille des dolichotis est supérieure à celle des cobayes: la longueur totale de ce rongeur varie de 46 à 75 centimètres. En les observant, on remarque qu’ils ressemblent beaucoup aux lièvres; ils ont les oreilles longues, la queue courte et les pattes légères. Les ongles des pattes postérieures ressemblent à des sabots, ceux des pattes antérieures sont en forme de griffes. Cette famille est composée du lièvre des pampas ou lièvre de Patagonie et son le nom scientifique est le Mara Mayor ou Dolichotis Patagona et du lapin des champs, dont le nom scientifique est Mara Minor ou Dolichotis Salinicola.